Monsieur Ordinateur : Assistance informatique - maintenance - dépannage - formation
Monsieur Ordinateur

Monsieur Ordinateur,
spécialiste de l’informatique agréé par l’État

Nos prestations couvrent tous les domaines de l'informatique pour les particuliers

sur Paris et la région parisienne

ASSISTANCE INFORMATIQUE
FORMATION INFORMATIQUE

NOUS CONTACTER
01 83 62 03 82
MDSAP
La Maison des Services à la Personne vous propose toute une palette de services à domicile pour vos enfants, votre maison, votre famille, votre bien-être : MDSAP
INTERNET ACCOMPAGNE
Monsieur Ordinateur est partenaire de l'opération Internet Accompagné.
Ce label permet à tous les particuliers de profiter de formules clès en main à des prix particulièrement intéressants. Internet Accompagné
TPE - PME
1001PC Retrouvez tous nos services informatiques à valeur ajoutée pour les TPE et PME sur 1001 PC :
PRESENTATION
Monsieur Ordinateur est l'une des premières sociétés de service informatique agréée par l'Etat suite à la nouvelle loi Borloo sur l'aide à la personne. Notre numéro d'agrément est le 2006/1/75/0026.

Nos prestations couvrent l'assistance informatique telle que les pannes, la sauvegarde de données, l'installation de logiciels ou l'éradication de virus.

En parallèle, Monsieur ordinateur propose des formations personnalisées sur Windows, la messagerie, Internet, Word, le traitement des photos…Les formateurs ont tous plusieurs années d'expérience dans ces domaines.

La société couvre plus largement différents types d'aide et de conseil sur les technologies actuelles tels que le Wifi, la télévision via Internet et même l'installation de la TNT.

Communiqué de presse

Services à la personne

La FESP salue l?adoption par les parlementaires de la généralisation du crédit d?impôt pour tous les ménages

La FESP salue l?adoption par les parlementaires de la généralisation du crédit d?impôt pour tous les consommateurs de services à la personne dans le cadre la Loi de finances pour 2017 publiée au Journal officiel du 30 décembre 2016

La Fédération du service aux particuliers (FESP) se félicite de l?avancée majeure pour le secteur des services à la personne (SAP) que représente l?adoption de la généralisation, au 1er janvier 2017, du crédit d?impôt pour tous les utilisateurs de services à la personne (assistance aux personnes âgées ou handicapées, garde d’enfants, entretien de la maison et travaux ménagers, soutien scolaire, assistance informatique, petits travaux de bricolage et jardinage, etc.) dans le cadre de la Loi de finances pour 2017.

Jusqu?alors, les consommateurs de services à la personne domiciliés fiscalement en France pouvaient bénéficier d?un avantage fiscal se présentant sous la forme d?une réduction ou d?un crédit d?impôt. Seuls les contribuables qui exerçaient une activité professionnelle, ou qui étaient inscrits sur une liste de demandeurs d?emploi durant au moins trois mois au cours de l?année, pouvaient bénéficier d?un crédit d?impôt pour leurs dépenses de SAP. Pour ceux qui étaient dans une autre situation, l?avantage fiscal prenait la forme d?une réduction d?impôt.

Cette différenciation engendrait des inégalités entre les ménages, notamment pour les inactifs non assujettis à l?impôt sur le revenu (retraités, etc.) qui ne pouvaient se prévaloir de la réduction d?impôt.

Mesure proposée depuis plusieurs années par la FESP, la généralisation au 1er janvier 2017 du crédit d?impôt pour tous les utilisateurs de SAP vient garantir à tous les ménages le bénéfice d?un avantage fiscal pour leurs dépenses de SAP. Cette mesure devrait permettre également la création nette de 30 000 emplois dans le secteur.

Comment se passent le recrutement et la formation pour les salariés et les chefs d?entreprise du Commerce Coopératif et Associé ? Qu?est-ce que les groupements mettent en place afin de motiver et fidéliser ces publics ? La FCA a mené l?enquête.

La FCA a mené une étude dans le but pour mieux connaître les pratiques de ses groupements adhérents, présents dans plus de 30 secteurs d?activités, en ce qui concerne le recrutement, la formation, la motivation et la fidélisation des entrepreneurs et des salariés.

En matière de recrutement des adhérents, 75 % des structures centrales (ou filiales) disposent d?un service dédié à la prospection et 68 % des groupements privilégient certains profils d?adhésion, la dimension entrepreneuriale et l?expérience au sein des groupements étant particulièrement valorisées. Pour 3 groupements sur 4, les valeurs du Commerce Coopératif et Associé sont un atout lors du recrutement de nouveaux adhérents et plus d?1 groupement sur 2 estiment que les valeurs du Commerce Coopératif et Associé sont un atout lors du recrutement de nouveaux salariés.

Parlons formation: 83 % des structures centrales proposent un service de formation pour leurs adhérents, les salariés des têtes de réseaux et ceux des points de vente. Il s?agit principalement de formations métiers ou qualifiantes (88 %). Plus de 4 groupements sur 5 pensent que les salariés (centrale et points de vente) doivent être formés aux valeurs du Commerce Coopératif et Associé.

En 2016, la motivation des chefs d?entreprise dans les réseau du Commerce Coopératif et Associé est jugée comme étant au rendez-vous pour 86 % des groupements.

Enfin, pour les groupements du Commerce Coopératif et Associé, ce sont la qualité des services et l?accompagnement opérationnel (79 %), le gain économique apporté au point de vente (72 %), l?accompagnement financier (69 %), les valeurs et l?image de l?enseigne (65 %) qui expliquent la fidélité des chefs d?entreprise à leur réseau.

Découvrez l?étude FCA dans son intégralité:

 

Après avoir distribué des bouteilles d’eau pendant l’été, la maison des services à la personne lance une nouvelle opération.

Café chaud, c’est son nom.

Le but : combattre l’isolement des personnes âgées.

Brice Alzon, le président de la MDSAP, nous explique ce qu’on peut faire à notre échelle pour éviter cet isolement.

Cliquer ICI  pour écouter l’interview radio